La Cybersécurité pour les non-avertis

Le rempart contre toute cyberattaque, c’est LuJam

La Cybersécurité

Les menaces de sécurité ne sont pas l’apanage des grosses entreprises qui opèrent en ligne. Toute personne qui navigue sur le Web est une victime potentielle pour les cybercriminels. Grands-parents, parents, enfants ont déclaré comprendre les risques que présente un lien inconnu dans un e-mail ou sms. Cependant, beaucoup d’entre eux cliquaient tout de même sur le lien. Dans une situation réelle, leur trop plein de confiance aurait eu pour conséquence de télécharger du malware sur leur ordinateur ou tablette, voire smartphone.

Quand ce comportement se poursuit au travail, je vous laisse imaginer les dégâts. Pour faire court, nous sommes tous responsables de nos actions en ligne. La grande majorité des brèches de sécurité sont le résultat de négligences individuelles.

Avant le commerçant du coin mettait une affiche dans sa vitrine ou une ardoise et ainsi on pouvait consulter les promos etc. Aujourd’hui, on les demande d’être présents sur Internet. Et avec cette « ouverture » sur le monde, le commerçant doit donner priorité à son métier (son gagne-pain) et ensuite les autres tâches « administratives » auxquelles se sont rajoutées la Cybersécurité. Mais, il n’y a que 24 heures dans une journée et il y a aussi la vie de famille, sports etc. Donc ce qui suit et dont fleurissent les sites dédiés à la cybersécurité devient du « au loup » et noyés dans les courriels, on néglige presque instinctivement

    • l’hameçonnage
    • les liens vers des sites web malveillants
    • le malware
    • les téléchargements furtifs
    • les virus
    • les rançongiciels
    • les attaques non (encore) répertoriées
    • autres…

Vous ne pas imaginer les astuces pour vous leurrer et vous dépouiller. La dernière en date est la prolifération de sites Internet de dons pour la reconstruction de la Cathédrale Notre Dame de Paris.

Notre solution, c’est LuJam

Idéalement, il aurait fallu un informaticien pour faire de la veille autour de la cybersécurité et pour analyser en permanence les tendances…. Ceci a un coût et à rajouter à cela, la gestion des vacances, maladie etc. Nous avons pensé qu’une « boîte noire » serait un allié précieux.

Cette boîte noire s’appelle LuJam, elle est là, opérationnelle et se comporte en gendarme de l’Internet en plus de votre antivirus et ou pare-feu (souvent intégré dans votre box Internet).

Le boitier n’est pas plus grand d’une boîte de cigarettes et se branche sur votre réseau et analyse les tendances de navigation Internet. Il connait les sites à risques, bitcoin, casino, porno, publicité etc. et en interdit l’accès.

On peut bien sur demander à affecter le site en liste blanche.

Essayons de visiter un moteur de recherche du « dark web »

Nomenclature du matériel

Pour ceux qui veulent savoir ce que contient le LuJam, voici:

LuJam est une marque déposée et de même pour la carte mère Raspberry Pi 3 Model Bs fonctionnant avec une carte SD 8GO ou 16GO de Micro SD.  L’alimentation de 2.5A munie d’un câble de 1,5m et de 4 prises 4 interchangeables (EU, GB, US & AUS).  Dans la boîte de livraison se trouve également un câble RG-45 d’une trentaine de centimètres pour la connexion à la box.

Le logiciel libre à la rescousse de la cybersécurité

La majorité des logiciels sont open source et nous maintenons les logiciels à jour, automatiquement :

Logiciel

Version

Description

AlpineLinux

3.8.1

Un noyau Linux simple et minimaliste.  

dnsmasq

2.80

Fournit le DHCP et le DNS.

OpenVPN

2.4.4

Fournit le VPN aux utilisateurs de mobiles

Pixelserv

1.1

Blocage de publicité

OpenSSL

1.0.2r

Fournit le HTTPS et d’autres services de communication

Python

3.5.2

Langage de codage à interprétation facile.

Le système tourne autour de scripts Ash et Python.

Pour une description moins succincte : https://cybersecurite.cisware.com

A propos de l’auteur

Jimmy Pierre n’est pas un vendeur, son métier est de vous apporter une solution quel que soit la taille de votre entreprise. C’est ce qu’il fait depuis plusieurs décennies.